Dernières parutions

  • Le Président Macron a confirmé, hier, son intention (non dépourvue, au demeurant, d’ambiguïtés) de supprimer l’E.N.A., mais, selon ses propres termes… « entre autres » : ce qui ne peut que relancer la rumeur insistante d’une volonté de supprimer aussi l’Ecole Nationale de la Magistrature.
    En savoir plus...
  • Après l’agression sauvage de deux surveillants par un détenu islamiste au sein d’une « unité de vie familiale » dans l’établissement de Condé-sur-Sarthe, le Premier Ministre, devant l’évidence, a lui-même reconnu une « défaillance ».
    En savoir plus...
  • UN CONS. CONS. TRES POLITIQUE… jeudi, 14 février 2019
    Les derniers projets de nomination au Conseil constitutionnel annoncés soulèvent, une fois de plus et plus que jamais, de graves questions institutionnelles. On constate, en effet, qu’elles persistent d’évidence à faire prévaloir des logiques purement politiques, au mépris de ce qu’est devenu l’essentiel du rôle et de l’activité concrète du…
    En savoir plus...

Adhérez à l'APM

En complément au communiqué du 13 août, la nouvelle Association professionnelle des magistrats tient à préciser que dans le conflit opposant le Garde  des Sceaux, Christiane Taubira et le Ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, la Nouvelle APM n'a nullement l'intention d'apporter son soutien à l'un ou l'autre de ces Ministres, puisque aussi bien la première a une politique en tous points détestable et nocive, et que le second masque derrière une attitude martiale faite de coups de mentons et de déclarations aussi ronflantes que vides une absence totale de politique.

Non au corporatisme judiciaire.

Le Parlement, prochainement réuni en Congrès, est invité à modifier une nouvelle fois la Constitution sous prétexte d’entériner l’une des promesses du candidat Hollande : « Moi, Président de la République, je ferai fonctionner la Justice de manière indépendante… »