Dernières parutions

  • APRES L’EPHEMERE DE PAU jeudi, 22 juin 2017
    Après le départ de M. BAYROU -qui restera comme l’un des titulaires les plus brefs et les moins investis dans la fonction que l’on ait connus-, la désignation de son successeur soulève d’abord une interrogation institutionnelle : c’est, en effet, un mauvais coup pour l’autorité morale et le crédit du Conseil…
  • QUE RESTE-T-IL DE NOS BAYROU ? jeudi, 22 juin 2017
    M. Bayrou va donc rejoindre la galerie de portraits des ex-gardes des sceaux au rez-de-chaussée de l’hôtel du ministre, place Vendôme. En toute justice, il ne devrait avoir droit qu’à une miniature, eu égard, tant à la brièveté exceptionnelle de son passage qu’au désintérêt à peu près total dont ce…
    En savoir plus...
  • On nous avait promis, avec l’élection de M. MACRON, un « nouveau monde », où la « vieille politique », avec ses acteurs d’un autre âge –celui de nos « grands-mères » et de leurs « anciens francs », comme le disait l’un des ministres transfuges de son camp, avec…
    En savoir plus...

Adhérez à l'APM

Dernières parutions
22 septembre

En 2012, j'étais le rapporteur à l'Assemblée nationale d'une loi qui a été votée et qui prévoyait notamment la création de 24397 places de prison supplémentaires à l'horizon 2017.

Dans l'hémicycle, les plus virulents opposants à cette loi n'étaient autre que jean-jacques URVOAS et dominique RAIMBOURG qui aujourd'hui sont respectivement Ministre de la Justice et Président de la commission des lois à l'Assemblée Nationale.

Sous l’implacable contrainte des faits, le garde des sceaux vient d’annoncer, à la suite de son Premier ministre, le (seulement futur...) lancement d’un vaste programme de construction d’établissements pénitentiaires.

Suite à la remise du rapport du groupe de travail relatif à la protection des magistrats, l’A.P.M. s’indigne des réactions de certaines autorités du Barreau devant un document pourtant bien timide et prudent dans la dénonciation des comportements inadmissibles de certains avocats à l’égard des magistrats.